"Dans son « zodefréjusse » natal, Girafe la girafe s’ennuie. Bercée par les récits de sa mère née en Afrique, elle rêve de cet ailleurs, et de liberté. Une nuit elle réussit à s’enfuir pour réaliser son vœux: voir la mer. Ce conte musical et ludique est ponctué de chansons interprétées par la girafe."



Ce conte musical, créé en mars 2012, aborde de façon ludique le sujet des différences - physiques et culturelles... - à travers le personnage central qu'est la Girafe, animal atypique s'il en est.

L'auteur est parti d'une vraie visite qu'il a faite au zoo de Fréjus en 2004  où il a constaté  la déprime dans laquelle étaient plongés les animaux et notamment les girafes.



Girafe dépressive du Zoo de Fréjus


La vision d'une bouée jaune ressemblant de loin à une girafe dans la mer, quelques jours plus tard à Cannes, lui a donné l'idée d'écrire  "Une Girafe à la mer"


La  "Girafe" à la mer qui a inspiré l'auteur à Cannes


où il raconte le périple de Girafe la girafe pour s'échapper du zoo de Fréjus et ensuite sa rencontre mouvementée avec les hommes mais aussi d'autres animaux différents d'elle (Madagascar n'était pas encore sorti !!).

Ce spectacle est une adaptation  des 2 premières histoires de la girafe "Une Girafe à la mer" et " Les Girafes mécaniques",


    Les "Girafes Mécaniques"

auxquelles l'auteur a ajouté 9 chansons originales + un
traditionnel Africain.
Les musiques ont été composées par la violoncelliste
Aurélie Verrier .
 
Ce spectacle acoustique est joué entièrement en direct et sans aucune bande son. Aurélie Verrier joue du violoncelle, de la Kora, du Balafon et participe au jeu d'acteur. Frédérique Mathieu est Girafe la girafe.Chanteuse et comédienne, elle a aussi chorégraphié  les claquettes du blues de la Girafe. Elle intervient à l'accordéon sur plusieurs morceaux.
Magalie Ducleux est la narratrice de ce spectacle, elle raconte et joue plusieurs personnages. Elle a aussi fait la mise en scène en étroite collaboration avec l'auteur.
Le décor et la mise en lumière sont de François-Henry Rainson.